Oeil de verre : 6 conseils pour bien prendre soin de votre prothèse oculaire

prothèse oculaire

Publié le : 11 juin 20236 mins de lecture

Lorsqu’on doit subir une énucléation, c’est-à-dire une ablation oculaire chirurgicale, on a recours à un œil de verre. Aussi, il est indispensable d’apprendre comment bien entretenir cette prothèse pour en prendre soin, mais aussi pour ne pas avoir de problème au niveau de la muqueuse. En effet, les gênes et les infections peuvent être courantes si on ne prend pas bien soin de sa cavité orbitaire. Alors voici 6 conseils pratiques pour faciliter l’entretien de votre prothèse.

Assurer l’entretien de base de son oeil de verre

La première chose à savoir pour prendre soin de son oeil de verre, c’est de prendre connaissance des modalités d’entretien de base de sa prothèse. Cela peut se réaliser quand on la porte mais parfois, il est indispensable de la retirer. Pour garantir l’entretien de base il faut utiliser des gouttes lubrifiantes au quotidien. Cela permet à la fois de :

  • Éviter la sécheresse des muqueuses.
  • Éviter les apaiser les potentielles irritations.
  • Assurer le confort de la cavité orbitaire.

Outre l’utilisation de gouttes lubrifiantes, on va utiliser un gant de toilette bien propre et imbibé d’eau tiède pour laver la zone de l’œil, en insistant sur la paupière. On nettoie toujours vers le nez afin d’éviter que la prothèse ne se retourne à l’intérieur de la cavité. Ces gestes sont à réaliser tous les jours. Mais tous les deux mois, il faudra retirer la prothèse afin de la nettoyer complètement, en dehors de la cavité. Si ce geste n’est pas agréable, ne vous inquiétez pas. Il est possible de rendre l’opération plus facile et soutenable.

Savoir retirer sa prothèse

Pour bien pouvoir nettoyer l’œil de verre, il est important de savoir le retirer. Cela n’est pas évident. Mais avec quelques conseils, il n’y a rien de plus facile une fois qu’on a pris l’habitude. Pour ce faire il faut retirer la prothèse oculaire avec une ventouse :

  • Il faut humidifier l’extrémité de la ventouse.
  • On place la ventouse au centre de l’œil.
  • Il faut retirer la prothèse par le bas. Pour ce faire, il faut abaisser la paupière inférieure en même temps.
  • Enfin, il faut faire glisser la prothèse vers le bas.

Si vous maîtrisez l’usage de la ventouse, vous n’aurez plus de problèmes pour nettoyer votre prothèse.

Bien nettoyer la prothèse lorsqu’on la retire

Une fois qu’on a pu retirer la prothèse, on peut la nettoyer. Pour ce faire, on a besoin d’eau et de savon doux. C’est amplement suffisant. Il faut la laisser sécher sur une surface bien propre. Bien qu’il soit nécessaire de nettoyer la prothèse, il faut aussi laver la cavité orbitaire et toute la zone de l’œil. Pour ce faire il faut :

  • Rincer la cavité orbitaire en l’irriguant. On peut utiliser du sérum physiologique et des gouttes lubrifiantes.
  • Nettoyer les cils, les sécrétions et le mucus séché.

Le but de cette opération est de soulager la zone qui a tendance à s’assécher à cause de la prothèse.

Savoir replacer sa prothèse dans la cavité orbitaire

Une fois que le nettoyage a été effectué, il est également indispensable de savoir replacer correctement sa prothèse afin de ne pas se blesser ou de favoriser les infections dans la cavité orbitaire. Pour ce faire, il faut :

  • Appliquer des gouttes lubrifiantes sur la prothèse.
  • Appliquer des larmes artificielles au sein de la cavité de l’oeil.
  • Regarder vers le bas.
  • Fixer la prothèse sur la ventouse.
  • Soulever la paupière supérieure.
  • Placer le haut de la prothèse sous la paupière et laisser cette dernière redescendre une fois la prothèse placée.
  • Abaisser la paupière du bas.
  • Placer le bas de la prothèse sous la paupière puis laisser cette dernière remonter sur la prothèse.
  • Appuyer sur la ventouse pour libérer la prothèse.

Une fois que vous maîtriserez ces gestes, vous n’aurez plus aucun problème pour l’entretien de votre œil de verre.

Le nettoyage professionnel

Bien que le nettoyage quotidien est suffisant pour prendre soin de sa prothèse, il est indispensable de faire appel à un professionnel une à deux fois par an. En effet, un oculariste doit nettoyer votre prothèse. Ce professionnel spécialiste des prothèses oculaires est formé à cette procédure, tout comme les ophtalmologues ou les chirurgiens oculaires. Outre le nettoyage, le fait de faire appel à un oculariste permet de contrôler la prothèse et de savoir si cette dernière a besoin d’être ajustée. C’est donc aussi un rendez-vous de contrôle.

Ce qu’il faut retenir

Si vous voulez prendre soin de votre prothèse afin que cette dernière dure longtemps, son nettoyage quotidien est indispensable. Rappelez vous qu’il n’est pas indispensable de retirer son œil de verre tous les jours, mais qu’en revanche, il faut prendre soin de sa cavité orbitaire grâce aux gouttes lubrifiantes. Tous les 2 à 3 mois, vous devrez faire un nettoyage total de votre prothèse et donc, l’enlever. Enfin, n’oubliez pas de faire appel à un professionnel tous les 6 à 12 mois.


Plan du site